Entretien avec un vampire.

Publié le par Tine

 
 
 
 
Vous avez certainement vu ou revu le film qui a été rediffusé à la télévision l’autre soir, mais avez-vous lu le livre ?
Je suis littéralement conquise par Anne Rice ! Tentez l’expérience et jetez-vous dans ses écrits. Non seulement je suis imprégnée de son verbe mais plus je lis et plus je pense que les questions existentielles des vampires ne sont pas si loin des nôtres, nous pauvres mortels !Louis est un vampire qui n’accepte pas sa condition de vampire et s’accroche désespérément à son humanité, ce qui le rend si attirant pour les autres de son espèces (Mais un peu agaçant pour moi !). Avec Claudia cette enfant beaucoup plus jeune et plus démoniaque que dans le film et Lestat ce redoutable et si séduisant vampire, ils forment un trio infernal, mais finalement si …humain, amour, jalousie,pouvoir, soif de connaissance de ses racines , recherche de l’être avec qui passer l’éternité … A part , l’alimentation, l’immortalité et le fait de vivre dans les ténèbres, qu’est-ce qui nous différencie des vampires … finalement ! Mélancolia ma déesse des ténèbres as-tu une réponse à cela, ou ch’ti vampyr peut-être ? À moins que Lestat ne passe par là ?

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

mireille 20/12/2006 00:20

Bonsoir Tine,Ta gentillesse me touche beaucoup.Quant au "sacré petit bout de chou" ... c'est qu'elle est très chouette A bientôt,MireillePS : conc. les vampires : j'ai lu ce livre et ai eu pitié non pas des victimes vampirisées mais des vampires.Ils courent après quelque chose qui n'en vaut pas la peine :-) ils ne sont jamais satisfaits, ils ont peur, se protègent sans cesse ... Bref, ils sont quasi humains quoi ...

Petec Boy 19/12/2006 17:01

kikou super nenette!un ptit message pour te souhaiter une bonne journée ma bellej'adore cette illustration de Victoria Frances bisous

renaudb 18/12/2006 11:45

amateur de littérature fantastique, j'aime évidemment les histoires de vampires. J'ai donc lu à l'époque de leur sortie Lestat le vampire et La reine des damnés. J'ai beaucoup aimé le premier qui, selon moi, renouvelait le thème (digression: il y a également une héroïne de comics, Purgatori, dont les origines vampiriques remontent à l'antiquité égyptienne) mais, à la lecture du second, j'ai senti comme une volonté d'exploiter un filon, des redondances, et des clichés. En fait j'avais l'impression de lire un script cinématographique artificiellement "gonflé"de manière à ce qu'il passe pour un roman. Je n'ai pas été étonné par la suite lorsqu'il est devenu un film. Il avait été écrit pour des spectateurs, et non pas pour des lecteurs. Ceci dit, je garde quand même un excellent souvenir de la lecture de Lestat, qui reste pour moi un très bon roman fantastique. En parlant de vampires, as-tu lu l'échiquier du mal de Dan Simmons ?

angel 18/12/2006 00:35

j adore les histoires de vempire ...bisous tine a l occase je t expliquerai pour le techat ..bisous

+ Mélancolia + 17/12/2006 23:21

Le Vampirisme existe et a toujours existé. Nous retrouvons sur certaines fresques Babyloniennes, Sumériennes, Perces et Égyptiennes des signes qui nous mettent en garde contre ce phénomène ou bien des dieux et déesses qui étaient honorés et vénérés. Sekhmet en Égypte, par exemple. Ces dieux sont toujours vénérés, que cela soit par la pensée ou par la littérature, ils restent toujours là, en éveil.Outre le fait « mythologique » (mais réel) il y a la littérature. Ici Anne Rice. J’apprécie beaucoup ses livres puisqu’elle y parle souvent de théologie et remet souvent en cause l’existence de divinités (et Lestat rencontrera divers dieux dans Memnoch le démon). Rice nous met directement devant un problème dont la solution n’a jamais était directement révélée à l’humain, bien que la science pense avoir tout éclaircie, il n’en est rien.L’humain est-il si différent du Vampire ? Il y a des humains proches des Ténèbres, si proches qu’ils peuvent même y toucher sa texture, y sentir ses parfums. Ces humains là, ne sont pas vraiment humains puisqu’ils ont appris à vivre dans un monde que peu d’humains ont visité : les Ténèbres, les vraies, celles qui repoussent et font peur. Il n’y a rien de « mal » là-dedans ! Si l’on enlève les pouvoirs que la littérature a donnés aux Vampires, nous arrivons à un Vampirisme comme il était célébré autre fois.Je crois en l’existence des Vampires. A des humains hors normes qui résident au cours même des Ténèbres et de la Nuit.Lestat est un personnage très attirant. Louis représente les doutes de nombreux humains par ses sentiments et rejets. Je ne pense pas qu’Anne Rice a voulu créer de simples personnages… Chacun d’entre eux représente une part d’humanité… Mais tout en restant dans les Ténèbres.Le Vampirisme est un sujet très vaste et je pourrais en parler durant des heures… Mais je crois que ça n’intéresse personne ;o)